Skip links

Quelle chaudière choisir en fonction de sa consommation d’énergie ?

Choisir un modèle de chaudière n’est pas une mince affaire.

Entre la multitude de modèles disponibles (basse température, à condensation, aux combustibles divers etc.), difficile d’y voir clair…

Quels sont alors les critères à prendre en compte ?

  • La place disponible pour installer le dispositif chauffant
  • L’état de l’isolation de votre habitat (un diagnostic énergétique préalable est conseillé avant l’installation d’un nouveau système de chauffage)
  • Vos appareils de chauffage préexistants (donnent une indication du niveau d’énergie nécessaire au chauffage de votre habitat)
  • Votre budget (après prise en compte des aides auxquelles vous êtes éligibles)
  • Le rendement du dispositif (rapport entre l’énergie produite pour chauffer et l’énergie nécessaire à son fonctionnement)

Mais le critère principal à prendre en compte reste la quantification de vos besoins énergétiques et de votre consommation effective en énergie.

Si votre désir de changer de dispositif de chauffage est motivé par une augmentation de vos frais énergétiques au cours des années ou par le besoin d’améliorer les performances énergétiques d’un dispositif qui s’essouffle, la conversion chaudière doit se faire en concordance avec vos besoins réels en énergie.

L’idée est de choisir le bon modèle de chaudière, aux performances et au rendement correspondant parfaitement à votre mode de consommation énergétique (un dispositif sous-performant ou surperformant pourrait en effet entrainer des dépenses additionnelles car incompatible avec votre consommation effective).

Quels sont les différents types de chaudières existantes ?
Les chaudières à gaz :
  • La chaudière à condensation : récupère l’énergie thermique contenue dans ses fumées. Ce dispositif limite la consommation de combustible en réduisant les émissions polluantes. Le rendement de ces chaudières peut dépasser les 100%.
  • La chaudière à micro-cogénération : similaire à la chaudière à condensation, celle-ci produit en plus de l’électricité grâce à la chaleur issue de la combustion du gaz. Cette électricité permet ensuite d’alimenter votre habitation et contribue à réduire votre facture d’énergie globale.
  • La chaudière bas NOx : moins énergivore et plus éco-responsable, ce type de chaudières innovantes est équipé d’un brûleur (contre la formation et l’émission d’oxyde d’azote). Son fonctionnement reste globalement similaire à celui d’une chaudière classique. Il s’agit d’une très bonne alternative aux chaudières basses températures (beaucoup plus énergivores).
  • La chaudière hybride : est une chaudière à condensation couplée à une pompe à chaleur (PAC). Ce système permet de compléter l’action de la PAC notamment pour des températures basses ou des besoins plus conséquents en eau chaude sanitaire.
Autres :
  • La chaudière biomasse : utilise les énergies renouvelables (bois et autres matières organiques). Leur rendement énergétique est élevé (90% pour celles à bûches de bois et plus de 105% pour celles à granulés de bois).
Quels sont les aides existantes pour changer de chaudière ?

Afin d’inciter à la conversion de chaudières énergivores en pour des option basses consommation d’énergie, l’Etat propose des aides financières.

Quels sont les dispositifs chauffants éligibles ?
  • Pompes à chaleur (PAC) air/eau, eau/eau ou hybrides
  • Chaudières gaz (à très hautes performances énergétiques et rendements)
  • Chaudières biomasse

 
Source : ADEME – Se chauffer mieux et moins cher


Pour plus d’informations :

MRG Transition met à votre disposition toute son expertise et son savoir-faire pour vous accompagner lors de votre changement de chauffage afin d’améliorer votre confort thermique et vous aider à réaliser des économies d’énergie.

  • N’hésitez pas à nous contacter via notre page contact pour prendre connaissance de vos éligibilités aux primes d’aide au changement de chauffage.


Nous contacter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.